Contrer l'isolement du travailleur autonome

Mis à jour : 16 nov. 2019

Ma vision derrière une communauté de professionnels


Mon but avec cet article c’est pas de démystifier si oui ou non, l’isolement des travailleurs autonomes et des entrepreneurs est un problème. L’isolement est un problème réel qui affecte plusieurs professionnels. C’est prouvé. Y’a des statistiques pis toute. Le but de mon article dans le fond c’est plus comme de faire une sorte de cri du coeur de pourquoi, pour nous au Local, c’est tellement important de créer une communauté. Dans mon cas, en tout cas, j’ai été beaucoup affectée par ma transition vers le travail de la maison.


Au départ je me suis retrouvée seule. La joie. Boss de moi-même et de TOUT (#bossbitch). Toutes les décisions me reviennent. Comment je gère mon temps, mes échanges avec mes clients, mes rdv, ma formation continue, etc. Après quelques semaines le poids de toutes ces nouvelles responsabilités s’est mis à peser lourd. Je me suis mise à me poser beaucoup de questions:


‘’Est-ce que ma proposition au client est bonne?? Me semble que ça fait du sens dans ma tête...non??’’

‘’J’ai envoyé ma soumission hier et toujours pas de réponse. C’est sûr que c’est pas bon signe. Y trouve ça ben trop cher.’’

‘’Ok. Il est 17h...Marilou part du travail. Je devrais peut-être aller prendre une douche et m’habiller avant qu’elle arrive.’’


C’est tellement lourd!! Et on a donc peur de le dire qu’on trouve ça dur!! Sauf que ça fait du bien d'en parler! C’est une des raisons pour laquelle on insiste autant sur le fait de créer une communauté au Local. Pour moi, le sentiment de communauté apporte tellement plus que juste un collègue avec qui tu peux partager tes trouvailles de memes comiques ou d’un GIF cocasse entre 2 courriels importants. Voici donc pleins d’autres raisons pourquoi moi je pense que c’est super important la communauté:


✔ Prendre un peu de recul

Premièrement, c’est vraiment cool d’avoir du monde à qui dire salut le matin en prenant un bon café. Il y a des matins où c’est juste pour jaser de la météo ou pour dire que t’es excité d’essayer un nouveau resto dans le quartier ce soir. Des fois c’est plus deep comme conversation. On se dit qu’on a un défi important dans la journée, on prend l’opinion des autres sur le sujet. Ça aide à prendre un peu de recul. Quand je travaillais seule de la maison, je faisais ça toute la journée penser. Je voyais mon problème ou mon défi sous toutes ses facettes. Je l’examinais de proche proche proche. Des fois justement de trop proche. C’est ces fois là où ça aide d’avoir les regards objectifs de d’autres entrepreneurs pour remettre les choses en perspective.


✔ Les échanges d’opinions/d’opportunités

Après, moi je suis dans un domaine créatif (pour ceux qui ne sont pas allés trouver mon CV, je suis designer). Ça adonne que y’en a d’autres des créatifs dans la communauté. Ça peut arriver que je ne sois pas certaine de l’angle d’un projet. Ben je vais demander! Ça arrive même qu’ils me lancent sur une piste complètement différente à laquelle j’avais pas pensée. Ça me permet d’évaluer mon projet sous plusieurs points de vue différents et le résultat est souvent plus complet. Ça sert à ça aussi la communauté! D’être dans cette communauté là ça veut aussi dire de pouvoir se partager des opportunités qu’on aurait jamais eu si on était pas sortis de la maison.


✔ Sa santé mentale

Y’a des journées où ça feel moins. C’est normal. Quand j’étais à la maison j’avoue qu’il y a des journées où je me suis réveillée stressée. J’étais triste, de mauvaise humeur, j’m’ennuyais de ma mère. Toutes sortes d’affaires de même! Je me disais ‘’ok, tu feel pas aujourd’hui la grande. Profites-en donc pour chiller un peu. Prends soins de toi.’’ Je me collais avec mon petit pitou et on se tapait un marathon de The Office ponctué de games de Candy Crush. Arrivé au soir j’avais souvent rien accompli. Bien souvent, je me sentais même pas mieux et c’était pire le lendemain parce que j’avais rien accompli. J’me disais: ‘’pas fort’’. Au Local je me botte le ***. Je me dis: ‘’Bon, tu feel pas aujourd’hui. Sors. Vas te changer les idées. Vas travailler un peu.’’ Pas obligé de jaser aux autres. Je mets mes écouteurs et je fais mes petites affaires. Plus souvent qu’autrement mon mood change. Sont donc fins pis donc beaux les coworkers, j’ai juste le goût de leur jaser au dîner. À la fin de ces journées là maintenant je me dis: ‘’Ça feelait pas, mais au moins j’ai réglé des trucs sur ma liste’’ et je me sens bien plus prête à attaquer la journée du lendemain. Je me sens comme-ci je m’étais plus respectée comme professionnelle. Ça fait tu du sens?? Comme-ci je me devais au moins le respect de m’arranger, sortir et avancer mes trucs un peu. Tout cas. J’me comprends.


Bref, je pourrais en jaser encore, mais ce que je veux dire au fond, c’est que pour moi, la communauté du Local c’est le pilier central de ma business. Ça m’a tellement été bénéfique. Je veux que tout le monde en profite, comme moi j’en profite. C’est surtout pour ça que Marilou et moi on en fait notre mission au Local. Des coworking y’en a plein d’autres à Montréal. Ça veut pas dire qu’en allant travailler là tu vas te faire des contacts concrets ou que ton voisin de table va te proposer de collaborer sur un projet. Je suis bien fière de cette vision là de communauté qu’on a créée. Je pense que ça nous différencie.


J’espère que certains d’entres vous s’y verront un peu ou qu’au moins cet article aura permis de faire comprendre la motivation derrière notre voisin. (OMG LOL je voulais écrire vision, mais j’ai écris voisin. Trop pas rapport!!)


Je vous laisse là dessus!

Ok bye bye!


Sophie Anne, Copropriétaire du Local Espace Collaboratif












Pour joindre notre communauté de membres, visitez la section communauté!

129 vues1 commentaire

© 2019 Le Local - Espace Collaboratif