© 2019 Le Local - Espace Collaboratif

Comment savoir si tu es un entrepreneur(e)?

Mis à jour : févr 15

On ne sait jamais où la vie peut nous mener...


J’ai eu une discussion vraiment intéressante avec une propriétaire d’un commerce. Elle me disait qu’elle ne savait pas du tout il y a quelques années qu’elle deviendrait une entrepreneure prospère. On ne sait pas réellement quand ou comment on va devenir entrepreneur dans la vie. Oui, il y en a qui disent avoir la fibre entrepreneuriale, ça se peut, mais c’est aussi correct si tu le sens pas à ce moment précis.


J’adore découvrir des nouvelles histoires d’entrepreneur(es), on voit que toutes nos histoires sont totalement différentes les unes des autres, mais LA CHOSE qui nous rassemble est le fait qu’on a pris action. Quand on a senti qu’on pouvait créer quelque chose de plus grand que nous, on a mis la peur de côté un petit moment. Je dis pas que la peur est disparue tout au long du processus de créer notre entreprise. Au contraire elle était présente plus que jamais, mais parfois cette petite voix qui nous dit qu’on y arrivera pas, faut juste la tasser un peu et lui dire d’aller jouer ailleurs. Parce que cette petite voix, ce n’est pas nous qui parle, c’est la peur, cette fausse perception qu’on a de nous-même. Je crois qu’on a deux choix dans la vie, soit s’enfouir en-dessus de cette peur, soit la voir comme une opportunité de grandir et de se surpasser.



De mon côté, je l’ai pas sentie depuis mon enfance cette fibre entrepreneuriale, j’ai été un peu de tous les côtés, ne sachant pas réellement où je m’en allais avec tout ça. Mais je savais qu'il y avait quelque chose qui m'attendait, quelque chose de plus. Puis, un jour on a eu une idée et cette idée est maintenant rendue physique sur la promenade Ontario. Par contre, si m’avais dit il y a quelques années, dans 3 ans tu vas être la co-propriétaire d’un commerce pignon sur rue en plein milieu du quartier Hochelaga-Maisonneuve, je ne t’aurais jamais cru. Ce qui a TELLEMENT aidée aussi c'est d'avoir la MEILLEURE partner ever, parce que tout au long on s'est entraidé. (Ça je vais en parler dans un autre article.)


Pour revenir à la propriétaire du commerce...Elle me racontait qu’elle regardait les offres d’emploi un soir pour son retour au travail et ça la dégoûtait. Elle ne s’imaginait tout simplement pas retourner dans ce monde de 9 à 5. Ben imagine toi donc que c’est ce même soir qu’elle a décidé qu’elle allait ouvrir un commerce et a pris action les jours suivants. Ça c’est une leçon que j’ai apprise, l’importance de PRENDRE ACTION aussitôt qu’on a le sentiment qu’on peut créer quelque chose. Parce qu’on le sait, la peur arrive en courant vers nous en nous disant : Bah non, t’es tu fou de vouloir faire ça? T’as pas l’argent? T’as jamais été entrepreneur? Tu connais pas tant que ça le domaine? Tu es trop jeune? Faut que tu prennes de l’expérience encore... Etc..Etc. Je pourrais continuer comme ça longtemps, parce que toutes ses pensées on les a eues à de MULTIPLES REPRISES. Mais c’est de faire taire ses fausses pensées là qui vont te mener à réellement réaliser tes rêves (quétaine, mais vrai).


Puis rappel toi, tout part d’une idée, mais c’est ce que tu fais avec qui fait la différence.


Toi, c'est quoi ton histoire entrepreneuriale ou bien l'idée qui te trotte en tête depuis un bout?


Marilou Lapointe, copropriétaire du Local

37 vues